©2018 

Les enfants en VR

April 10, 2017

La “Semaine du Numérique” vient de se terminer à Québec. J’espère que, comme nous, vous avez réussi à assister à quelques-unes des superbes activités de la semaine.

 

ALTKEY a contribué à cette semaine en invitant la population à découvrir et essayer la réalité virtuelle dans une activité qui était présentée à la bibliothèque Gabrielle-Roy, samedi le 1er avril.

 

L’activité se déroulait en deux parties. Il y avait d’abord des explications sur les différences entre les diverses technologies (la réalité virtuelle [VR], la réalité augmentée [AR] et la réalité mixte [MR]). Puis, à l’aide d’un casque de réalité virtuelle (le HTC Vive), les visiteurs étaient conviés à expérimenter diverses activités interactives.

 

L’activité était réservée aux 13 ans et plus, mais plusieurs enfants étaient présents, accompagnés de leurs parents. Avec l’accord de ces derniers, ils ont pu aussi participer à l’expérience.

 

Pourquoi les casques de réalité virtuelle sont d’ordinaire déconseillés pour les enfants de moins de 13 ans? Les raisons généralement mentionnées sont les suivantes:

  • Nous ne connaissons pas les effets sur la vue à long terme. Il est déconseillé de regarder un écran de proche. Dans un casque de réalité virtuelle l’écran est proche des yeux mais le focus se fait au loin ce qui est moins dommageable que de simplement regarder un écran proche des yeux.

  • Nous ne savons pas s’il y a un effet sur le développement du cerveau.

  • La VR peut donner le mal de coeur (ce problème s’applique aussi aux adultes).

  • Lorsqu’on est dans un monde virtuel, on ne voit plus l’environnement physique réel, il est facile d’entrer en collision avec les objets réels qui nous entourent. (le système HTC Vive nous envoie un avertissement visuel, mais parfois les enfants sont moins attentifs que les adultes).

  • Finalement, lorsqu’on entre dans la réalité virtuelle on doit d’abord s’ajuster à l’environnement virtuel. La même chose se produit lorsqu’on retire le casque, notre cerveau doit se réajuster au monde réel.

 

Toutes ces raisons sont connues, mais ne représentent pas beaucoup de danger pour les enfants si ceux-ci ne sont pas exposés à la VR sur de longues périodes.

 

Mais, durant notre atelier à la bibliothèque, nous avons découvert une raison supplémentaire pour laquelle la réalité virtuelle n’est pas adaptée pour les jeunes enfants.

 

Il s’agit d’une raison très très simple, les enfants sont petits! Les expériences et les jeux (parce que bien sûr les enfants cherchent surtout à jouer) ne sont pas créés de manière à prendre en compte la taille des enfants.

 

L’une des applications les plus connues sur le HTC Vive est “The LAB”. Il s’agit d’une application gratuite produite par Valve et qui permet de vivre plusieurs expériences en réalité virtuelle.

 

Puisqu’une image vaut mille mots, voici, l'une à la suite de l'autre, la vue d’un adulte comparé à celle d’un enfant dans certaines activités du “LAB”. Vous constaterez facilement les problématiques.

 

Vue Adulte

 

L’adulte peut voir à l’intérieur du tiroir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue Enfant

 

Les enfants ne pouvaient pas voir dans les tiroirs. Nous avons dû les faire monter sur des chaises. ;-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue Adulte

 

Dans ce jeu nous sommes placés derrière un muret. Les adultes peuvent faire du tir à l’arc au-dessus du muret.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue Enfant

 

Pour les enfants c’est difficile de faire du tir à l’arc puisque le muret obstrue la vue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En conclusion, si vous décidez d’aller à contre-courant et de concevoir une application en réalité virtuelle ayant les enfants comme public cible, il vous faudra prendre en compte leur petite taille et l’amplitude réduite de leurs mouvements.

 

Un élément de solution pourrait être d’inclure une phase de calibration dans l’expérience. Demander aux utilisateurs de se tenir debout avec les bras droits (le long du corps ou en T) pour prendre la mesure de la position de leur tête et de leurs mains. Ensuite, c’est à vous d’adapter l’environnement en fonction des mesures que vous aurez obtenues. ;-)

 

 

 

Please reload